Fondateurs

Hao Wu, PhD

La Dre Hao Wu est professeure titulaire de la Chaire Asa and Patricia Springer en biologie structurale au département de chimie biologique et de pharmacologie moléculaire de la Faculté de médecine de l’Université Harvard, et chercheure principale du Programme de médecine cellulaire et moléculaire à l’Hôpital pour enfants de Boston. Elle est reconnue à l’internationale pour avoir élucidé plusieurs voies fondamentales de la transduction de signaux intervenant dans le système immunitaire à l’aide d’approches fondées sur la biologie structurale.

Avant sa nomination à Harvard, la Dre Wu était professeure au Weill Cornell Medical College. Elle a effectué son stage postdoctoral à l’Université Columbia dans les laboratoires du professeur Wayne Hendrickson et obtenu son doctorat en biochimie de l’Université Purdue en 1992 sous la direction du professeur Michael Rossmann. Elle avait fait auparavant ses études préparatoires en médecine à l’Université de Pékin et étudié la médecine au Collège médical de l’Union de Pékin.

La Dre Wu a reçu de nombreux honneurs, dont la bourse prédoctorale de l’Institut médical Howard Hughes, la bourse de recherche postdoctorale Aaron Diamond, la bourse de recherche Pew, la bourse de recherche Rita Allen, le prix du maire de New York pour l’excellence en sciences et technologies, le prix Margaret Oakley Dayhoff décerné par la Biophysical Society et, plus récemment, le prix Dorothy Crowfoot Hodgkin de la Protein Society et le prix Seymour & Vivian Milstein 2019 pour l’excellence en recherche sur les interférons et les cytokines. Elle siège au conseil consultatif scientifique du Cancer Research Institute et au comité de rédaction de la revue Cancer Cell.

Richard Flavell, PhD, FRS

Le Dr Richard Flavell est professeur Sterling d’immunobiologie à la faculté de médecine de l’Université Yale et chercheur à l’Institut médical Howard Hughes. Ses travaux ont jeté les bases de la compréhension des mécanismes moléculaires et cellulaires de l’immunité innée et adaptative.

Avant de faire un retour dans le milieu universitaire, le Dr Flavell a été président et directeur scientifique de Biogen Research Corporation pendant 6 ans. Avant son passage chez Biogen, il a été directeur du Laboratoire d’étude sur les structures des gènes et l’expression génique à l’Institut national de recherche médicale, à Mill Hill, dans la grande région de Londres. Auparavant, il a été professeur adjoint à l’Université d’Amsterdam. Le Dr Flavell a effectué des études postdoctorales à Amsterdam sous la supervision de Piet Borst et à Zurich dans les laboratoires de Charles Weissmann. Il a reçu son baccalauréat (avec distinction) et son doctorat en biochimie de l’Université de Hull en Angleterre.

Le Dr Flavell est membre de la Royal Society de Londres, ainsi que de l’Académie nationale des sciences et de l’Académie nationale de médecine des États‑Unis. Il est également récipiendaire de plusieurs distinctions, dont le prix Vilcek en sciences biomédicales et le prix William B. Coley pour ses recherches éminentes en immunologie fondamentale et en immuno-oncologie. Il a récemment eu l’honneur de recevoir le titre de membre émérite de l’Association américaine des immunologistes.

Judy Lieberman, MD, PhD

La Dre Lieberman est titulaire de la chaire de recherche en médecine cellulaire et moléculaire de l’Hôpital pour enfants de Boston, et professeure au département de pédiatrie de la Faculté de médecine de l’Université Harvard. En plus de mener de front ses recherches sur des médicaments fondés sur les ARN interférents (ARNi) – et de faire appel aux ARNi pour cribler l’ensemble du génome –, la Dre Lieberman a dirigé l’équipe qui a découvert les fondements moléculaires de la pyroptose (mort cellulaire inflammatoire) déclenchée par des bactéries invasives et d’autres signaux de danger.

Avant sa nomination à Harvard, la Dre Lieberman a été titulaire d’une bourse de recherche postdoctorale en immunologie au MIT. Elle avait obtenu auparavant son doctorat en médecine dans le cadre du programme en santé, sciences et technologie offert conjointement par l’Université Harvard et le MIT, et effectué sa résidence comme interniste et hémato-oncologue au centre médical Tufts de Boston. Elle est également titulaire d’un doctorat en physique de l’Université Rockefeller et a exercé à titre de physicienne des particules de haute énergie au prestigieux Institute for Advanced Study à Princeton. Elle détient en outre un baccalauréat en arts du Collège Radcliffe.

La Dre Lieberman a reçu de nombreuses distinctions de la communauté scientifique et médicale. Elle a notamment été élue à l’Académie américaine des arts et des sciences, et nommée membre spéciale de la Leukemia Society of America. Elle est également récipiendaire de la bourse de recherche Pew en sciences biomédicales.

Thomas Tuschl, PhD

Le Dr Thomas Tuschl est professeur de biochimie, biophysique, biologie chimique et biologie structurale à l’Université Rockefeller à New York. Il est renommé mondialement pour ses travaux sur la régulation de l’ARN et sa découverte des petits ARN interférents (pARNi), des microARN (miARN) et des ARN interagissant avec Piwi (ARNpi).

Avant sa nomination à l’Université Rockefeller, le Dr Tuschl a été chef de groupe à l’Institut Max Planck de chimie biophysique, et titulaire d’une bourse de recherche postdoctorale au MIT et à l’Institut Whitehead pour la recherche biomédicale. Il a obtenu son doctorat de l’Institut Max Planck de médecine expérimentale à Göttingen, et son baccalauréat en chimie de l’Université de Ratisbonne, en Allemagne.

Le Dr Tuschl est membre de l’Académie nationale des sciences de l’Allemagne et récipiendaire de nombreux prix, dont le NIH Director’s Transformative Research Project Award, le prix Ernst Jung, la médaille Max Delbrück, le prix Molecular Bioanalytics, le prix Meyenburg, le prix Wiley et le prix AAAS Newcomb Cleveland.

Feng Shao, PhD

Le Dr Feng Shao est professeur à l’Institut national des sciences biologiques (abrégé NIBS en anglais) de Beijing. Il jouit d’une grande notoriété en tant qu’immunologiste, notamment pour ses contributions fondamentales aux connaissances sur les interactions pathogène-hôte et sur les mécanismes de réponse immunitaire innée, surtout en ce qui a trait à l’activation des inflammasomes et à la mort cellulaire par pyroptose.

Avant de faire partie de corps professoral du NIBS, le Dr Shao a été titulaire de la bourse de recherche postdoctorale Damon Runyon à la Faculté de médecine de l’Université Harvard. Il a par la suite complété sa formation postdoctorale à la Faculté de médecine de l’Université de Californie à San Diego. Il détient un doctorat en chimie biologique de la Faculté de médecine de l’Université du Michigan, une maîtrise en biologie moléculaire de l’Institut de biophysique de l’Académie chinoise des sciences à Beijing et un baccalauréat en chimie appliquée de l’Université de Pékin, aussi à Beijing.

Les travaux du Dr Shao ont été récompensés par de nombreux prix prestigieux, dont le Future Science Prize en sciences de la vie et la bourse de l’Institut médical Howard Hughes décernée à un chercheur en début de carrière s’étant illustré sur la scène internationale. Le Dr Shao est membre élu de l’Académie chinoise des sciences et de l’Académie nationale des Sciences Leopoldina, en Allemagne. Il est également membre associé de l’Organisation européenne de biologie moléculaire (EMBO) et membre de l’Académie américaine de microbiologie (AAM).

Conseillers

Douglas Green, PhD

Le Dr Douglas Green est titulaire de la chaire d’immunologie Peter C. Doherty et codirecteur du programme de biologie du cancer au St. Jude Children’s Research Hospital. Ses travaux ont jeté les bases qui ont permis d’élucider les processus moléculaires fondamentaux régissant la mort cellulaire.

Auparavant, le Dr Green a été directeur de la division d’immunologie cellulaire au La Jolla Institute for Allergy and Immunology. Il a reçu son doctorat en immunologie de l’Université Yale et a poursuivi sa formation postdoctorale en chirurgie expérimentale et en biologie marine, pour ensuite enseigner à l’Université de l’Alberta à Edmonton. Il a obtenu son baccalauréat en immunologie à Yale également.

Le Dr Green a publié plus de 600 articles et revues de littérature. Ses travaux lui ont valu plusieurs prix et distinctions, dont la médaille Wilbur Lucius Cross, décernée par l’École supérieure des arts et des sciences de l’Université Yale à un diplômé s’étant illustré par ses réalisations, ainsi que le prix Jurg Tschopp pour ses recherches sur la mort cellulaire. Il est membre honorifique du Trinity College à Dublin et membre étranger de la Société royale du Canada. En outre, il a reçu le titre honorifique de professeur Einstein en Chine, et l’Université de Rome Tor Vergata lui a décerné un doctorat honorifique. Son plus récent livre, Apoptosis and Other Cell Death Mechanisms: Means to an End, a été publié en 2018.

Russell Vance, PhD

Le Dr Russell Vance est chercheur à l’Institut médical Howard Hughes et professeur au Département de biologie moléculaire et cellulaire de l’Université de Californie à Berkeley. Son équipe est reconnue pour ses travaux sur l’immunité innée. Depuis la mise sur pied de son laboratoire à UC Berkeley en 2006, le Dr Vance s’intéresse à l’élucidation des mécanismes de reconnaissance moléculaire du système immunitaire inné chez les bactéries pathogènes. Il est particulièrement reconnu pour ses travaux sur les inflammasomes et la découverte du fait que les dinucléotides cycliques agissent comme des agonistes directs de STING (stimulator of interferon genes). Il est chercheur à l’Institut médical Howard Hughes depuis 2013.

Avant joindre le corps professoral de l’Université de Californie à Berkely, le Dr Vance a effectué son stage postdoctoral sous la supervision de John Mekalanos et de William Dietrich à la Faculté de médecine de l’Université Harvard. Il est titulaire d’un doctorat en immunologie de l’Université de Californie à Berkeley sous la direction de David Raulet. Il a grandi au Canada et fréquenté l’Université Queen’s à Kingston, en Ontario, où il a obtenu son baccalauréat en biochimie et sa maîtrise en philosophie des sciences.

Le Dr Vance est membre de l’Académie américaine de microbiologie (AAM). Il est lauréat d’un prix MERIT des Instituts américains de la santé (NIH) et du Merck Irving S. Sigal Memorial Award de la Société américaine de microbiologie (ASM).