Communiqué de presse

Ventus Thérapeutique présentera des données sur de nouveaux inhibiteurs de NLRP3 à petite molécule, les uns restreints à la circulation périphérique et les autres capables de pénétrer dans le cerveau, pour le traitement de maladies inflammatoires et neurologiques

La présentation lors de l’atelier de 2021 de l’EMBO sur l’inflammasome décrit une nouvelle approche de recherche de médicaments qui a permis de découvrir des inhibiteurs de NLRP3 distincts de par leur structure et leurs propriétés pharmacologiques

WALTHAM, Mass. et MONTRÉAL, 24 septembre 2021 – Ventus Thérapeutique inc., une société biotechnologique qui fait appel à la conception des médicaments fondée sur la structure pour développer une gamme de petites molécules à visée thérapeutique contre des cibles très convoitées, a présenté des résultats sur son programme d’inhibiteurs de NLRP3 lors de l’atelier sur l’inflammasome de 2021 organisé par l’Organisation européenne de biologie moléculaire (EMBO). La présentation a mis en évidence des résultats montrant comment la technologie exclusive de Ventus a permis la conception de petites molécules à visée thérapeutique ciblant la NLRP3 qui sont distinctes chimiquement et qui ont le potentiel de trouver des applications dans le traitement de maladies systémiques et neurologiques.

Voici les points saillants des résultats présentés concernant le programme d’inhibiteurs de NLRP3 :

  • Capacité avérée de sonder expérimentalement la protéine NLRP3 directement sous sa forme monomérique, pour ensuite réaliser un criblage à haut débit et parvenir à trouver des petites molécules qui se lient directement à la cible et inhibent l’activation de la NLRP3
  • Identification de nouveaux inhibiteurs de NLRP3 issus de plusieurs séries de composés qui se distinguent des inhibiteurs connus de la NLRP3 par leurs structures et leurs propriétés, y compris la pénétrance cérébrale
  • Première entreprise à faire appel à la conception de médicaments fondée sur la structure pour cibler cette protéine, en réalisant un modèle à haute résolution de la structure de la NLRP3 dans sa forme monomérique à une résolution de 2,5 angströms

« Par ces résultats que nous présentons aujourd’hui à la communauté scientifique, nous pensons que Ventus fait une percée majeure en étant la première entreprise à concevoir des composés thérapeutiques agissant sur la NLRP3 à partir de sa structure », a déclaré Michael Crackower, Ph. D, chef de la direction scientifique chez Ventus. « En poursuivant les travaux précurseurs de notre cofondatrice Hao Wu de la Faculté de médecine de l’Université Harvard, nous avons atteint des capacités inégalées pour exprimer de manière fiable et en concentrations élevées la forme monomérique de la protéine NLRP3, ce qui nous a permis d’appliquer pour la première fois l’approche de conception des médicaments fondée sur la structure pour cibler la NLRP3 et générer rapidement des séries distinctes d’inhibiteurs. »

« Nous sommes très encouragés par notre capacité à surmonter les difficultés historiquement liées à la découverte de composés ciblant directement la NLRP3 qui sont diversifiés sur les plans structural et pharmacologique, et nous nous sommes impatients d’amener nos deux programmes d’inhibiteurs de NLRP3 en phase clinique. L’inhibition de la NLRP3 pourrait avoir une incidence considérable sur la vie des patients atteints de maladies neurologiques et immunologiques graves », a déclaré Anick Auger, biologiste responsable du programme de recherche sur NLRP3 et chef du service de pharmacologie chez Ventus, qui a présenté la découverte de ces nouveaux inhibiteurs lors de l’atelier de l’EMBO.

À propos de NLRP3

La protéine NLRP3 (NLR pyrin domain-containing 3) appartient à une famille de protéines connues sous le nom de récepteurs de l’inflammasome et fait partie intégrante de la formation de l’inflammasome NLRP3. Les inflammasomes sont des complexes multiprotéiques qui régulent le système immunitaire inné. Ils sont impliqués dans la surveillance intracellulaire des signaux de danger qui déclenchent une réponse inflammatoire intense par la génération de l’IL‑1β et de l’IL‑18. L’inhibition thérapeutique de NLRP3 peut donc empêcher la formation de l’inflammasome NLRP3, qui à son tour inhibe la production de l’IL‑1β et de l’IL‑18. L’activation aberrante de l’inflammasome NLRP3 a été associée à des troubles systémiques, notamment des maladies fibrotiques, dermatologiques et rhumatologiques, et figure en bonne place dans plusieurs troubles neurologiques, dont la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson et la sclérose en plaques[1].

À propos de Ventus Thérapeutique

Ventus Thérapeutique est une société biopharmaceutique spécialisée dans la découverte et la mise au point de médicaments novateurs. Par son approche fondée sur la structure, Ventus fait figure de pionnière dans la découverte de petites molécules agissant sur des cibles thérapeutiques validées biologiquement, mais difficiles à exploiter. Notre plateforme ReSOLVEMC révèle de nouveaux sites exploitables pharmacologiquement sur des cibles auparavant inaccessibles aux médicaments, permet un criblage virtuel des composés et accélère la compréhension de la relation structure-activité et le développement en chimie médicinale. Grâce à la plateforme ReSOLVEMC, nous faisons rapidement progresser notre gamme de médicaments en développement pour le traitement de maladies auto-immunes, de maladies inflammatoires et de cancers. Nos programmes les plus avancés ciblent les centres critiques des voies de l’immunité innée. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site www.ventustx.com et suivez-nous sur Twitter @Ventus_Tx ou sur LinkedIn. Découvrez les points de vue de l’équipe de Ventus et de scientifiques de renom dans les domaines de l’immunologie, de la biologie structurale et de la chimie computationnelle sur les nouvelles façons de concevoir des médicaments pour atteindre des cibles thérapeutiques encore inexploitées.

Relations avec les médias :
Kathryn Morris
The Yates Network
914-204-6412
kathryn@theyatesnetwork.com

Relations avec les investisseurs :
Peter Vozzo
Westwicke/ICR
443-377-4767
peter.vozzo@westwicke.com

 

[1] Ising, C., Heneka, M.T. Functional and structural damage of neurons by innate immune mechanisms during neurodegeneration. Cell Death Dis. 2018;9:120. https://doi.org/10.1038/s41419-017-0153-x